Wahoo Elemnt Bolt : notre test complet [avis]

Un ordinateur GPS aérodynamique doté d’une excellente autonomie et de fonctions conviviales pour les smartphones, et qui intègre désormais des séances d’entraînement.

Wahoo affirme que son compteur de vélo GPS Elemnt Bolt et son support sculpté sont aérodynamiquement supérieurs aux Garmin Edge 520 et 820 de taille comparable avec leurs supports respectifs.

Les véritables arguments de vente pour nous sont la fonctionnalité facile mais robuste du Bolt, sa taille compacte, l’autonomie de la batterie (le triple des ordinateurs Edge lors de l’utilisation de la navigation, selon mon expérience), un prix décent et une fonctionnalité d’entraînement facile à utiliser.

La Bolt dispose de toutes les mesures et variations habituelles de la vitesse, du temps, de la distance, de la puissance, de la fréquence cardiaque, de l’altitude, etc.,

Ainsi que de l’intégration avec une multitude de dispositifs, de votre smartphone et du WiFi à l’eTap et au capteur d’oxygénation Moxy.

L’Elemnt Bolt offre la navigation virage par virage, les segments Strava Live, Live Track et une fonction appelée  » Take me anywhere  » qui vous permet d’utiliser votre téléphone pour rechercher une destination pendant que vous roulez, puis l’Elemnt Bolt vous y guide.

Le compteur de velo Elemnt Bolt dispose également d’une fonctionnalité d’entraînement qui se synchronise automatiquement et vous guide à travers les intervalles avec un graphique à barres familier, ainsi que des objectifs de puissance et des invites contextuelles (« prochain intervalle dans 10 secondes – 500w – difficile ! »).

L’Elemnt Bolt se configure facilement avec une application pour smartphone (iPhone ou Android).

Au lieu d’appuyer sur une série de boutons sur un ordinateur, vous utilisez simplement votre téléphone familier pour toucher et faire glisser les données que vous voulez, où et dans quel ordre.

La Bolt possède néanmoins des boutons physiques. Deux boutons de zoom sur le côté droit de la Bolt servent non seulement pour la carte et le profil d’élévation, mais aussi pour augmenter ou diminuer le nombre de champs sur un écran de données donné.

Trois boutons situés sur la face avant permettent d’exécuter des fonctions de base telles que démarrer, arrêter, sélectionner, rejeter, et un bouton situé sur le côté gauche permet d’allumer et d’accéder aux paramètres de la Bolt.

La Bolt est assez similaire à l’Elemnt original de cette façon – juste plus petite, et avec une seule ligne de LEDs le long du haut au lieu de LEDs le long du haut et du côté gauche.

Garmin vous permet d’importer des séances d’entraînement par intervalles à suivre avec des graphiques utiles, ce que l’Elemnt Bolt ne fait pas – encore.

Mais dans l’ensemble, le compteur de vélo Wahoo Elemnt Bolt est une meilleure proposition de valeur que le Edge 520 ou le Edge 820 dans un design facile à utiliser. Le seul hic est que vous devez être un utilisateur de smartphone…

Caractéristiques de la Wahoo Elemnt Bolt

  • Jusqu’à neuf champs par page ; les boutons latéraux permettent d’augmenter/diminuer les champs que vous voyez, dans l’ordre de vos préférences.
  • Plus de 170 options de champs de données
  • Mise en page configurée via l’application Elemnt
  • ANT+, Bluetooth et WiFi
  • Téléchargement sans fil des fichiers sur vos sites préférés dès que vous terminez une course.
  • Écran de 2,2 pouces/55,9 mm
  • 2,1 oz/60g
  • 15 heures d’autonomie déclarée (jusqu’à 20 heures avec les LED éteintes)
  • Sept DEL configurables pour la navigation, les segments Strava Live ou les objectifs de fréquence cardiaque, de puissance, de vitesse, etc.
  • Design aérodynamique avec support intégré
  • Trois boutons supérieurs, deux boutons latéraux fléchés et un bouton d’alimentation/réglages.
  • Pas d’écran tactile

Elemnt Bolt et son excellente autonomie de la batterie

Avec Elemnt, il suffit de synchroniser les itinéraires sans fil avec l’application pour smartphone ; tout ce que vous avez créé sur Strava, Ride with GPS ou Komoots s’affichera automatiquement sur la Bolt.

Sur le Garmin Edge 820, l’écran tactile vous permet de vous déplacer sur la carte ; avec la Bolt, vous ne pouvez que faire un zoom avant et arrière, mais pas un panoramique.

J’ai trouvé que l’autonomie de la batterie lors de l’utilisation de la navigation était bien supérieure à celle des ordinateurs Garmin Edge, qui durent généralement un peu plus de quatre heures à partir d’une charge complète.

En revanche, j’ai effectué un parcours de 5,5 heures avec la Bolt – avec la navigation et les segments Strava Live tout le temps – et la batterie est passée de 96 % au début à 55 %.

De plus, la Bolt est livrée avec des cartes provenant apparemment du monde entier. Elles ne sont pas aussi robustes que celles de Garmin (avec des points d’intérêt et un codage couleur), mais elles sont fonctionnelles.

Conduite et entraînement avec la Bolt Elemnt

Comme pour tout produit, l’utilisation que vous souhaitez en faire détermine en grande partie si vous allez l’apprécier ou non.

En réduisant la taille et en accordant une certaine attention à l’aérodynamisme, la Bolt plaira probablement davantage aux coureurs de compétition que l’Elemnt originale.

L’utilisation quotidienne de la Bolt est très simple. ANT+ et Bluetooth se connectent à vos capteurs et Bluetooth et WiFi téléchargent instantanément vos sorties.

Appuyez sur start, appuyez sur stop, et toutes vos données sont sur Strava, TrainingPeaks, Today’s Plan, ou n’importe où ailleurs où vous voulez qu’elles aillent.

De la même manière, les itinéraires et les segments Strava s’affichent sur la Bolt. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des câbles USB ni de se rappeler dans quel dossier déposer tel ou tel fichier.

Il y a une chose que vous ne pouvez pas actuellement transférer dans la Bolt sans fil : un fichier d’entraînement.

La résolution de l’écran est nette et facile à lire, quelle que soit la lumière.

Entraînements planifiés et programmés

L’entraînement par intervalles est depuis longtemps un élément essentiel pour les cyclistes soucieux de leurs performances, et l’entraînement en salle a fait de grands progrès récemment avec la modernisation des entraînements guidés, basés sur la puissance.

TrainerRoad s’est fait une spécialité de guider les cyclistes dans leurs séances d’entraînement, en suivant la puissance, la cadence et la fréquence cardiaque réelles par rapport à des objectifs spécifiques basés sur leur seuil de puissance fonctionnelle (FTP).

Et les options de smart trainer ont récemment explosé pour offrir une résistance spécifique à la puissance.

Les programmes de coaching tels que TrainingPeaks et Today’s Plan ont également modernisé la diffusion des plans d’entraînement, avec des fichiers .fit basés sur la puissance qui peuvent être utilisés sur les smart trainers ou les fichiers d’entraînement sur les ordinateurs de vélo.

Aujourd’hui, Wahoo a intégré une grande partie de cet entraînement moderne basé sur la puissance dans ses ordinateurs Elemnt et Elemnt Bolt, avec les entraînements TrainingPeaks et Today’s Plan automatiquement synchronisés avec les unités.

Pour les cyclistes abonnés à ces logiciels (les propriétaires d’Elemnt bénéficient d’un abonnement gratuit de 30 jours), l’entraînement quotidien s’affiche automatiquement lorsque vous allumez votre ordinateur..

La fonctionnalité fonctionne plutôt bien. Le graphique à barres situé en bas de l’écran sera familier aux utilisateurs de TrainerRoad, même s’il s’agit d’une version simplifiée qui indique uniquement où vous vous trouvez dans l’entraînement, et non dans quelle mesure vous l’avez suivi.

Les informations alphanumériques, en revanche, sont claires comme de l’eau de roche, avec des objectifs, des résultats réels et des temps clairement affichés, ainsi que des invites très utiles qui s’affichent 10 secondes avant chaque intervalle.

Comme pour les autres écrans Elemnt, vous pouvez utiliser les deux boutons latéraux pour afficher plus ou moins de champs de données, et les LED clignotent pour indiquer si vous êtes sur la bonne voie, en dessous ou au-dessus de la puissance cible ou d’une autre mesure de votre choix.

Avantages:

  • Configuration facile et ajustements à la volée de ce que vous voyez à l’écran
  • meilleure autonomie de sa catégorie
  • écran facile à lire
  • ANT, Bluetooth et WiFi
  • design aérodynamique
  • prix compétitif
  • séances d’entraînement intégrées.

Inconvénients:

  • Les cartes et la navigation en noir et blanc ne sont pas aussi robustes que celles de Garmin
  • il n’est pas possible d’importer des séances d’entraînement (pour l’instant)
  • certaines étapes de la configuration nécessitent un iPhone ou un smartphone Android.

Conclusion : L’Elemnt Bolt est un compteur de vélo robuste à un bon prix.

Avec une taille et un poids similaires à ceux des ordinateurs Garmin Edge 520 et 820, l’Elemnt Bolt se distingue par son prix, l’autonomie de sa batterie, sa compatibilité avec les smartphones et la facilité de transfert des données.

La supériorité aérodynamique revendiquée par Wahoo n’est pas difficile à croire, à en croire les appareils.

Garmin conserve un avantage dans la présentation, qu’il s’agisse d’applications IQ tierces avec des tachymètres à code couleur ou simplement de la navigation cartographique standard.

Si les chiffres et le texte sont faciles à lire sur l’écran noir et blanc du Bolt, les cartes peuvent être un peu confuses, les flèches noires se fondant dans les contours noirs des routes.

Mais si vous êtes à la recherche d’un compteur de vélo GPS robuste et facile à utiliser et qui a une bonne autonomie, le Bolt d’Elemnt est une excellente option.